Une finale déséquilibrée pour la Coupe de France

200% bonus jusuq'à 100€

Profitez de l'Offre !

C’est l’évènement du jour chez nos voisins français. Toute la presse nationale de ce pays se focalise depuis ce matin sur la rencontre de ce soir, et il faut bien avouer que cela reste particulièrement légitime puisque nous allons assister à une rencontre qui enflamme les cotes sur tous les sites de bookmakers internationaux. Que vous soyez sur Bet777 ou encore sur un autre site de paris en ligne, vous ne pouvez pas rater cette occasion de miser en ligne sur l’une ou l’autre des équipes qui vont s’affronter ce soir pour la finale de la Coupe de France.

Une finale inhabituelle

C’est en effet une finale plutôt intéressante et originale qui va se dérouler pour clôturer la Coupe de France. Un match entre une petite équipe vendéenne, les Herbiers, et le colosse en la qualité du PSG. Certains médias qualifient, à juste titre, cette rencontre comme étant l’affrontement de David contre le géant Goliath. Une finale que l’on peut considérer ici comme étant sans aucun doute la finale la plus déséquilibrée de l’histoire de la Coupe de France.

En effet, il incombera donc à l’équipe des Herbiers, un petit club vendéen de troisième division, de défier ce mardi 8 mai 2018 à 21h05 au stade de France…le PSG ! Une équipe de Paris qui est le triple tenant du titre, avec sa ribambelle de stars plus chères les unes que les autres et son budget qui reste 270 fois plus important. Il ne faut pas oublier cependant qu’une 4e Coupe de France d’affilée constituerait en outre un record pour Paris, qui en compte déjà 11 à son palmarès. Mais si Paris a déjà remporté les trois dernières éditions de la Coupe, il ne disposera toujours pas ce soir de sa star brésilienne, Neymar, qui est toujours en train de se remettre de son opération au pied droit. Le joueur le plus cher de l’histoire du football (222 millions d’euros) est attendu cependant dans les tribunes pour soutenir ses coéquipiers parisiens, et tout le monde est en droit de se demander si ce dernier se rend réellement compte de l’écart béant qui sépare son équipe de celle des Herbiers…

Des chiffres qui parlent…

Stéphane Masala, qui est le coach des Herbiers, reste lucide et déclare de son côté, sans faire foi d’ironie : « Je suis un jeune entraîneur, je suis là pour apprendre et j’espère que les grands joueurs du PSG vont nous donner la leçon ». Et si l’impensable arrivait réellement ce soir ? Une occasion peut-être de profiter d’une cote favorable au PSG pour miser sur votre site de paris sportifs en ligne habituel sur cette petite équipe ?

Mais pour revenir sur terre, il suffit de consulter les quelques chiffres qui circulent au sujet de ces équipes et qui résument assez bien le gouffre qui existe entre les deux formations. Rien que du côté du budget, on se retrouve avec 2 millions d’euros pour les Herbiers contre 540 millions d’euros pour le PSG, une somme qui correspond donc à un facteur de 270 fois plus élevé. Il faut savoir que le club vendéen est déjà une structure modeste à l’échelle de la troisième division (National 1). En effet, il dispose donc d’un budget inférieur à la moyenne (2,7 M EUR), qui reste plutôt éloigné des 8 millions d’euros affichés par exemple par Laval qui descendait de Ligue 2.

Et puisque nous parlons chiffres, il nous paraît intéressant de relever également que les salaires sont à des années-lumière de ce qui se pratique dans les étages supérieurs. En effet, que dire des revenus de chaque joueur des Herbiers qui avoisine les 3.000 euros par mois, lorsque l’on sait que ceux du PSG profitent de puissants investisseurs qataris qui écrasent tout au niveau hexagonal en leur permettant de toucher un salaire mensuel moyen évalué à 750.000 euros bruts selon le journal L’Équipe ?!

Une simple formalité ?

Un dicton de nos voisins français dit « Impossible n’est pas Français ! ». Mais on a cependant du mal à croire que cette finale de mardi, qui sera en quelque sorte le premier duel contre un club de Ligue 1 pour les hommes de Masala, sera conclue par le sacre de l’équipe de Vendée. Le couronnement de cette belle aventure se conclura même sur une incertitude pour les Vendéens ne sont même pas assurés à ce jour de se maintenir en troisième division la saison prochaine…

Le président du petit club vendéen Michel Landreau souligne à cet effet : « La Coupe de France c’est à part, un bonus pour le club, tant financier que sportif ou médiatique, et que l’on soit en National ou en National 2, il sera toujours là. On fêtera comme il se doit ce beau parcours à la fin de la saison, quoi qu’il arrive ». Et il a bien raison de rester optimiste, car, quel que soit le résultat de ce soir ; il pourra compter sur la manne financière de cette Coupe. Son club empochera 1,5 million d’euros au total en cas de défaite en finale et 2,4 millions en cas de miraculeuse victoire. Une occasion également de permettre à ceux qui seraient courageux de miser sur les outsiders vendéens ce soir sur betFIRST d’empocher un joli petit pactole en cas de victoire du petit poucet…

Unai Emery rend hommage aux Herbiers

Enfin, pour conclure notre article sur cette affiche de ce soir, nous trouvions intéressant et opportun de vous relater cette petite anecdote autour d’Emery qui a rendu hommage à l’adversaire en déclarant : « C’est le charme de la Coupe de France, l’opportunité qu’une équipe moyenne arrive à cette finale et puisse profiter avec tous les supporters d’un petit village d’être ici avec beaucoup de supporters, dans un Stade de France plein ».
Le technicien basque demande par la même occasion du « respect pour les Herbiers qui ont mérité d’être ici ».

Jusqu'à 100€ de Paris Gratuits

Profitez de l'Offre !