Le PSG bat club de Pontivy en Coupe de France

150€ Pari Gratuit

Profitez de l'Offre !

Nous démarrons cette semaine avec la Coupe de France et nous tournons plus particulièrement du côté du PSG qui semble être allé au petit trot dans la compétition pour son dernier match qui a agité les cotes sur Bet777.
Ce qui n’empêchera pas les joueurs du Paris SG Neymar et Kylian Mbappé de devenir les buteurs lors de la victoire 4-0 sur Pontivy et d’assurer la qualification en 16e de finale de la Coupe de France ce dimanche 6 janvier 2019.

Un petit match pris au sérieux

Il faut dire que tout était mis en œuvre du côté du PSG pour qu’on se rende compte dès le départ que chaque match est pris au sérieux dans cette compétition et ce n’est donc pas le onze de départ aligné par le club parisien sur le terrain qui dira le contraire.

Mais le club n’aura pas vraiment eu grand besoin de forcer son talent pour éliminer soin adversaire d’hier soir, dimanche. Il a en effet affronté le modeste club de la GSI Pontivy, de Nationale 3 et placé en 5e division. Une rencontre qui se soldera par un 4 à 0 pour cette 32e de finale de la Coupe de France.

Tout le monde se demandait un peu ce week-end quelle équipe Thomas Tuchel allait bien pouvoir aligner. Surtout que les enjeux n’étaient pas si énormes que ça étant donné que ce premier match de 2019 a obligé le PSG à tomber face à un adversaire évoluant quatre crans plus bas dans la hiérarchie du football français.

Mais il faut dire que les doutes ont en fait été très vite dissipés lorsqu’on a pu enfin découvrir la liste des équipes. On pouvait compter sur la présence de Thiago Silva, mais aussi de Neymar et Kylian Mbappé sur le terrain. Tous présents au coup d’envoi et une manière donc de s’assurer que le technicien allemand n’entendait vraiment pas prendre la rencontre à la légère.

Mais même si sur le papier le match semblait plié, il faut bien avouer que sur le terrain, tout ne fut pourtant pas si facile pour des Parisiens. Même si le club s’est montré sûr de lui et n’a jamais douté, on peut peut-être lui reprocher d’avoir pris trop d’assurance, ou du moins plus que ce qu’il n’en fallait. Peut-être en effet trop sûr de leur force et du fait que le temps jouait pour eux face à des amateurs vaillants et préparés comme jamais mais limités, le PSG n’a pas forcément tant brillé que ça. Mais rien de bien alarmant cependant pour tous ceux qui avaient misé sur une victoire du club parisien sur betFIRST.

GSI Pontivy de Nationale 3 ne s’est pas laissé faire

Il faut bien avouer que le PSG a dû cependant attendre les 20 dernières minutes pour faire définitivement le trou. Ce sera alors au travers de buts de Neymar, Mbappé et enfin de Julian Draxler. Une période qui correspondra alors à l’entrée de Moussa Diaby.

Mais si le club parisien a mis tant de temps pour marquer, c’est tout simplement parce que la défense bretonne s’est montrée particulièrement concentrée. Une formation à l’image du gros match de sa charnière centrale à trois. Un axe qui repoussera alors assez longtemps les assauts parisiens, sans vraiment concéder trop de coups de pieds arrêtés dangereux.

Mais ce sera un peu après les 25 premières minutes de jeu, plutôt réussies et appliquées, que le PSG facilitera la tâche défensive de son adversaire. En effet, la défense cherchera alors trop souvent une solution pour parer les chevauchées fulgurantes de Neymar ou Mbappé qui partiront alors la plupart du temps d’assez loin.

Un PSG un peu trop confiant

Est-ce que le club parisien s’est senti trop en confiance ? On ne peut pas vraiment dire ça puisque les stars étaient alignées d’entrée de jeux dans la partie. Mais il faut bien avouer que le PSG a mis bien trop peu de rythme dans les transmissions. Il se permettra même de se mettre parfois en danger en ne se montrant pas toujours très précis non plus dans ses passes. Une attitude dangereuse pour le club de la capitale, d’autant plus qu’il a également négligé les ailes et par la même occasion bien trop vite géré un match qui ne pouvait lui échapper.

Que dire également de ce petit manque de chance qui, lorsqu’il parviendra à trouver une trajectoire de tir, l’obligera à se heurter à Clément Daoudou, un gardien breton qui se sera alors montré ce soir-là plutôt héroïque en multipliant les parades plus ou moins spectaculaires. En toute première mi-temps, il stoppera des occasions de Mbappé dès les 2e, 6e et 19e minutes de match. Il freinera également Neymar à la 4e ou encore Dani Alves à la 7e, avant d’être sauvé par son poteau sur un coup franc de l’avant-centre brésilien, repris ensuite hors-jeu par Christopher Nkunku.

Aujourd’hui, c’est le marathon qui continue pour le PSG car s’ils gagnent tous leurs matches de coupes nationales, ils auront alors joué 10 rencontres en ce début 2019. Une très bonne mise en bouche avant d’attaquer le plus gros du chantier, à savoir d’affronter Manchester United en Ligue des champions. Rendez-vous mi-février pour assister à ce combat des chefs qui risque fort de bouleverser toutes les cotes sur Circus.

Premier dépôt 200% jusqu'à 80€

Profitez de l'Offre !