Espagne et Portugal aux portes des 8e de finale

200% bonus jusuq'à 100€

Profitez de l'Offre !

Ce soir se dérouleront deux matchs plutôt importants pour les deux équipes ibériques qui se tirent la bourre dans le groupe B. Il reste en effet plus qu’un tout petit effort à faire de la part de l’Espagne et du Portugal pour atteindre les 8e de finale. Mais si les deux équipes sont presque sur la liste de départ, ils devront cependant faire bien attention aux mauvaises surprises. En effet, l’Espagne et le Portugal ont encore besoin d’un point pour rejoindre les 8e de finale du Mondial-2018, alors que la Russie de son côté chasse la première place de son groupe aujourd’hui, lundi 25 juin, face à l’Uruguay.

Un nouveau défi personnel pour Ronaldo

Toujours en quête de titre et de record, la star portugaise Cristiano Ronaldo vient de descendre au niveau individuel dans le classement des meilleurs buteurs de la compétition. En effet, il vient de se faire souffler sa 1er place dimanche par l’Anglais Harry Kane et ses 5 buts. Un Ronaldo qui entend donc reprendre la tête du classement des buteurs en profitant de ce prochain rendez-vous avec l’Iran de Carlos Queiroz de ce soir.

D’un autre côté, on assistera également à un nouveau record, bien différent de celui de meilleur buteur du mondial. En effet, s’il joue face à l’Arabie Saoudite, le gardien égyptien Essam El-Hadary deviendra alors le joueur le plus âgé à disputer un match de Coupe du monde à 45 ans…

La rencontre Espagne-Maroc

D’un côté on trouve une ‘Roja’ qui veut à tout prix sa qualification pour les 8e, et de l’autre un Maroc qui tient particulièrement à sauver son honneur…Un match qui ne sera donc pas si facile pour l’une comme pour l’autre de ces deux équipes. Le sélectionneur espagnol Fernando Hierro reste conscient des enjeux : « Nous ne pouvons pas nous permettre d’être détendus… Nous devons garder les yeux ouverts et être conscients que le Maroc ne va rien donner, même s’il est déjà éliminé, parce que mathématiquement, on n’est pas qualifié ».

L’Espagne est 1er de son groupe avec 4 points. Elle n’a besoin que d’un point pour se qualifier pour les huitièmes, mais la prudence est de mise. Surtout lorsqu’on se souvient de ce qu’il s’est passé lors de ce douloureux Mondial-2014. Sans compter que les Lions de l’Atlas, coachés par Hervé Renard, entendent quant à eux coûte que coûte sauver leur « honneur » après « l’injustice » que le sélectionneur estime avoir subie contre le Portugal (défaite 1-0) lors du match précédent. Une sélection qui risque donc de montrer les crocs et des lions blessés qui n’ont plus rien à perdre…

Kane va déchainer Ronaldo

On va assister à un concours d’orgueil avec Harry Kane qui a eu le culot de piquer à Sa Majesté Cristiano Ronaldo la place de meilleur buteur de la Coupe du monde. Un Ronaldo qui risque donc d’encore plus donner de sa personne depuis qu’il vient de perdre l’une des dernières distinctions individuelles qui manquent à l’immense tableau de chasse de sa carrière. Du coup, histoire de retrouver son bien et après avoir été déjà auteur de 4 buts, il devra confirmer aujourd’hui face à l’Iran, placé 3e avec 3 points, qu’il est bien le « Monsieur 100% » des buts du Portugal qui est quant à lui classé actuellement second de son groupe avec 4 points. Mais l’enjeu est bien plus grand qu’une histoire de fierté, car il faudra marquer pour permettre à son équipe de gagner sa place et d’être donc qualifiée pour les 8es de finale. Ce qui permettra au Portugal de passer comme le rival espagnol au minimum par un match nul et d’atteindre la première place de la poule B.

Un triple objectif qui va obliger donc Ronaldo et ses coéquipiers à devoir percer la défense de celle que l’on appelle la « Team Melli ». Une sélection qui avait donné bien du fil à retordre à la flamboyante Espagne. Autre petit caillou dans les chaussures crampon de Ronaldo ce soir : il devra déjouer les plans d’une vieille connaissance qui le connaît par cœur sous tous les angles : Carlos Queiroz. Il s’agit en effet de son ancien sélectionneur, avec qui il s’est fâché à l’issue du Mondial-2010. Et ils ne se sont plus adressé la parole depuis…Il risque d’y avoir une ambiance électrique et surtout de la revanche dans l’air de l’Arena de Saransk ce lundi soir.

Et la Russie dans tout ça ?

Et bien la Russie quant à elle rêve tout simplement de prendre la 1ere place aujourd’hui, en affrontant l’Uruguay. Même si les objectifs sont largement atteints, la Russie ne semble pas rassasiée pour autant. En effet, même si elle déjà qualifiée pour le deuxième tour de ce qui est pour le moment « sa » Coupe du monde, la « Sbornaïa » ne semble pas avoir l’intention de s’arrêter en si bon chemin. Elle vise donc la première place du groupe A, et ce sera très certainement au détriment de l’Uruguay. Mais la Russie ne doit pas oublier qu’il s’agit ici d’un adversaire qui reste d’un tout autre calibre que ses deux premières victimes qu’étaient l’Arabie Saoudite et l’Égypte…

Premier dépôt 200% jusqu'à 80€

Profitez de l'Offre !