Les Bleus en forme en Ligue des Nations

Jusqu'à 100€ de Paris Gratuits

Profitez de l'Offre !

La photo de Kylian Mbappé, embrassant le trophée de la Coupe au Stade de France, le 9 septembre 2018 après la victoire de son équipe face aux Pays-Bas, fait la une de nombreux journaux de nos chers voisins français. Un match qui a fait le bonheur de tous ceux qui ont misé sur les champions du monde sur betFIRST et qui fait la fierté de tout son peuple.

Une belle rencontre dominicale

On aura profité d’un but de celui qui reste depuis juillet 2018, le chouchou des français. Kylian Mbappé a marqué son but, précédent une autre surprise très attendue avec un second but d’Olivier Giroud.

L’équipe de France s’est donc tout simplement imposée pour son premier match au Stade de France depuis son sacre, et donc depuis qu’elle est championne du monde. Histoire de célébrer l’esprit tranquille son titre avec ses supporters, dimanche 9 septembre, elle a battu les Pays-Bas (2-1), même si le but de Ryan Babel à la 67e minute et sur un centre du Lyonnais Kenny Tete, a jeté un léger froid sur le moment…

Un doute qui poussait à imaginer ce que le reste du monde pourrait penser de cette équipe des Bleus si elle ne gagnait pas contre de tendres Pays-Bas, pour un match de Ligue des nations après le sacre de champion du monde. D’autant plus qu’il était prévu pour les Bleus, au terme de cette rencontre, de célébrer leur seconde étoile mondiale…La France n’avait donc pas le choix et devait gagner, comme l’expliquera la veille Antoine Griezmann : « Pour que la fête soit meilleure, il faut gagner. ».

Olivier Giroud marque son but

Mais c’est Olivier Giroud, alors qu’il semblait se diriger vers un 11e match sans marquer (son pire total en équipe de France), qui redonnera espoirs aux Bleus. Heureusement pour la France, ce dernier convertira un centre de l’entrant Benjamin Mendy à la 75e. Un but qui délivrera alors le stade et ses quelque 78.000 spectateurs d’un moment de doute et de frustration jusqu’au score final de (2-1).

C’était alors un assez grand moment pour Olivier Giroud qui n’avait plus marqué en Bleu depuis le 28 mai, lors de son match contre l’Eire. Girou parviendra donc à enfin retrouver le chemin des filets, avec un 32e but en équipe de France qui lui permet de devenir le 4e et seul meilleur buteur de l’histoire devant Zinédine Zidane.

La fête des Français reconnaissants

Il ne leur restera plus ensuite qu’à fêter leur titre de champions du monde avec leur public venu en masse, à l’issue de cette victoire sur les Pays-Bas au Stade de France, le 9 septembre 2018. Une victoire marquée sous le signe de l’efficacité avec Kylian Mbappé qui avait alors ouvert le score pour les Bleus dès le premier quart d’heure, à la 14e minute précisément, pour la balle de 1-0. Le stade s’est mis alors à respirer, imaginant dès le départ que la soirée était loin d’être gâchée ou poussive.
Le sélectionneur Didier Deschamps au micro du diffuseur M6 témoignera : « On va savourer, il y avait une ambiance formidable et ça va continuer encore un petit peu. ».

Mais on a vraiment pu constater que le public était venu pour fêter ses champions, dès l’avant-match. Un moment de rassemblement qui avait été avorté cet été, lorsque le bus des Bleus était passé trop vite sur les Champs-Elysées.

Si les Bleus s’étaient pourtant plaints jeudi d’avoir « les jambes lourdes » pour cause de vacances écourtées par le sacre mondial, il n’en reste pas moins qu’ils ont ensuite retrouvé de la vigueur pour assurer ces retrouvailles avec son public qui leur a incontestablement et visiblement permis de retrouver et de puiser au fond toute l’énergie nécessaire. Les Bleus de Didier Deschamps ont débuté avec de l’intensité et surtout de l’envie.

À la fin de la rencontre, c’était donc un moment de fêtes et le stade ne s’en est pas caché, en s’époumonant sur une Marseillaise a cappella, après avoir déjà salué d’une exclamation chaque but marqué par les Bleus lors de l’échauffement. Que dire également des noms des titulaires, à l’identique de ceux présents contre l’Allemagne jeudi (0-0), qui ont été chaudement scandés ?

Mais la soirée s’est également étirée pendant une grosse troisième mi-temps. En effet, on pouvait ensuite retrouver un stade qui était encore quasi plein une grosse demi-heure après le coup de sifflet final. Des supporters étaient bien décidés à rester encore quelques minutes de plus afin de continuer à déclarer leur flamme à l’équipe des Bleus, scandant les noms des 23 champions du monde un à un. On a pu avoir droit à un rappel, d’Alphonse Areola à Hugo Lloris. Fort de constater cependant que les plus acclamés furent le grognard Blaise Matuidi, les stars Mbappé et Griezmann, le discret N’Golo Kanté et enfin la coqueluche Pavard.

Mais qu’est-ce qui attend à présent les Bleus et tous ceux qui comptent miser sur cette sélection sur Bet777 ? Et bien le prochain match de l’équipe de France se déroulera le 16 octobre et sera encore une fois au Stade de France. Mais attention cependant, car les tricolores affronteront cette fois un adversaire d’un autre calibre : l’Allemagne, toujours présente en Ligue des nations. Une équipe qui leur a déjà donné bien du fil à retordre jeudi dernier.

5€ Offerts à l'inscription

Profitez de l'Offre !