Bordeaux s’offre une place en Europa League

Jusqu'à 120€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Dans l’Europe League, Bordeaux sort la tête de l’eau et se retrouve en barrages contre La Gantoise. Quant à L’OL, il semble bien lancé dans son championnat de L1.

Bordeaux a assuré

Alors qu’il était particulièrement frustré par son entame manquée en L1 contre Strasbourg, Bordeaux a parfaitement réagi hier soir, jeudi 16 août. Et ce sera tout simplement aux dépens des Ukrainiens de Mariupol (2-1) que les Girondins s’offriront une place en barrages de l’Europa League contre La Gantoise. Ils joueront donc le match aller en Belgique dans une semaine. Faites chauffer les paris si vous pariez en ligne sur des sites de bookmakers comme Unibet.

Des performances, mais aussi des départs

L’objectif sera donc pour Bordeaux de terminer le travail bien débuté à l’aller (3-1). Mais il sera également de montrer un tout autre visage que celui qu’il avait proposé lors de son duel face au Racing (0-2). Ce sont deux missions qui semblent accomplies par les hommes de Gustavo Poyet qui a cependant vu partir deux enfants du club en l’espace de 24 heures. Il devra en effet se passer de Paul Baysse qui a été prêté à Caen, et de Gaëtan Laborde, son double buteur à Odessa, qui est passé quant à lui du côté de Montpellier.

Mais on assiste ici à des contre-temps qui n’ont pas forcément troublé outre mesure son équipe. On retrouvera même le vétéran Plasil céder sa place de sentinelle au coup d’envoi à Otavio. Bordeaux est donc venu à bout des Ukrainiens de Mariupol 2 à 1 jeudi, au 3e tour retour après son succès 3-1 à l’aller. Il s’est qualifié pour les barrages de l’Europa League où il affrontera les Belges de La Gantoise, les 23 et 30 août.

Et du côté des autres ?

Le Séville FC s’est facilement qualifié quant à lui, après une très belle démonstration de sa force pour un final impressionnant de 5-0 à Zalgiris, en Lituanie. Ce match nous permettra de profiter de deux doublés de Sarabia et de Nolito.

Ce n’est pas la même histoire pour le Zénit Saint-Pétersbourg, qui a quant à lui été humilié 4-0 à l’aller sur le terrain des Bélarusses du Dynamo Minsk. Ce dernier s’est révolté pour arracher son ticket en barrages 8-1 après prolongation. Des Russes qui ont pu alors compter sur deux joueurs. Ce seront Robert Mak, auteur de deux buts, dont un penalty dans les derniers instants de la rencontre, et Artem Dzyuba qui a réussi un triplé, qui seront alors les hommes du match.

Du côté du Dinamo Brest, du président Diego Maradona, ce n’est pas vraiment la fête puisque le club n’a pas réussi à remonter les quatre buts encaissés à Chypre lors du match aller. Mais petite compensation cependant : le club a battu Apollo sur un tout petit score de 1-0 ce jeudi 16 août. Rien de bien folichon. Alors qu’il est classé 6e du dernier Championnat d’Allemagne, le club de Leipzig a également décroché son ticket pour les barrages. De ce fait, il sera donc opposé aux Ukrainiens de Zorya, alors que Séville aura pour adversaire les Tchèques de Sigma.

Et en Ligue 1 ?

Celui qui se fait le plus remarquer en ce moment dans l’autre championnat vedette du moment, à savoir le championnat de L1, c’est bien Lyon. L’OL prouve qu’il a les crocs et s’est retrouvé vainqueur d’Amiens lors de la première journée de Ligue 1. Voilà donc un club sur lequel vous devriez peut-être miser une petite pièce si vous pariez en ligne sur des sites de bookmakers comme Circus. Il est évident que Lyon, qui entame très bien son tournoi, va tenter de poursuivre sur sa lancée ce soir, vendredi 17 août 2018 à Reims.

Une histoire de pelouse

Ce sera une rencontre où l’état de la pelouse sera vraiment observé minutieusement, comme ce fût le cas il y a 7 jours de cela, au Parc OL. Il faut dire que les médias locaux ont lancé l’alerte en prévenant que la pelouse du stade Delaune était particulièrement dégradée, comme c’est le cas pour plusieurs autres stades dans l’hexagone, en raison notamment de cette forte canicule imposante et donc des fortes températures observées durant tout l’été chez nos chers voisins français.

On arrivait même à retrouver samedi à Lyon, des joueurs de l’OL qui déploraient l’état de la pelouse de leur propre stade. L’entraîneur Bruno Genesio ira même jusqu’à déclarer que ce stade n’était « pas favorable à un jeu de passes rapides. », alors que le buteur néerlandais Memphis Depay a même dû se faire poser des points de suture au genou. En tous cas, le club de Lyon ne devra absolument pas se manquer en ouverture de cette deuxième journée. S’il échoue ce soir, il aura alors le désagrément de voir peut-être ses principaux rivaux s’échapper loin devant lui.

Si vous êtes un habitué des sites de paris sportifs, nous vous conseillons donc de bien vérifier les cotes des deux équipes qui s’affrontent et de miser judicieusement, car rien n’est joué d’avance pour les Lyonnais qui, même s’ils sont actuellement favoris vendredi soir, devront cependant se méfier de Rémois. Un club de Reims qui a en effet vraiment survolé son championnat de Ligue 2 la saison dernière. Il se permettra même de faire chuter Nice samedi à domicile, à l’Allianz Riviera (1-0), pour marquer son retour gagnant et assuré dans l’élite des clubs français.

Jusqu'à 100€ de Paris Gratuits

Profitez de l'Offre !