Petit bilan sur le Mercato d’hiver en Ligue 1

Jusqu'à 100€ de Paris Gratuits

Profitez de l'Offre !

Nous sommes à la veille de Noël et vous êtes très certainement plongé en ce moment dans les préparatifs du réveillon de ce soir. Mais nous ne prenons pas de vacances personnellement pour pouvoir vous proposer aujourd’hui encore un très bel article autour de la Ligue 1. Étant donné que nous sommes en période de fêtes de fin d’année, nous trouvons plutôt légitime de vous dresser un petit bilan de santé des clubs les plus marquants, en bien ou en mal, de ce championnat de Ligue 1…

Le Mercato d’hiver en L1

On ne sait dire s’il est plus agité que calme. En tous cas, il n’a laissé personne indifférent tout au long de cette saison 2019, et surtout pas l’univers des parieurs en ligne qui ont parfois gagné gros en misant sur leurs favoris sur des sites comme Circus, et parfois échoués dans leurs pronostics. Mais c’est le jeu et les équipes en lice ont vraiment su faire preuve de résultats surprenants à leur manière…

Nous partirons pour démarrer du côté du Paris SG qui est toujours à ce jour contraint par le fair-play financier. Nous continuerons ensuite avec Monaco qui a prouvé au fil des semaines qu’il avait urgemment et surtout fortement besoin de sang neuf. Nous finirons ensuite avec Marseille qui s’interroge sur son avenir suite à cette saison catastrophique…Mais il faut savoir que ces clubs français ont encore un mois complet, du 1er au 31 janvier, pour redresser le cap et surtout se renforcer ou encore renouveler leurs effectifs.

Un PSG bridé

Il faut bien avouer que la marge de manoeuvre sera plutôt limitée pour le PSG. En effet, ce dernier est sous le coup d’une enquête de l’UEFA. Un dossier qui sonne comme un boulet attaché au pied du club dans la tourmente autour de cette sombre affaire dans le cadre du fair-play financier, un concept qui interdit aux clubs de dépenser plus d’argent qu’ils n’en génèrent eux-mêmes. Mais fort de constater qu’en parallèle, cela n’empêche en rien cependant les dirigeants de s’activer en coulisses et dans le mercato en apportant un soin particulier au milieu de terrain, qui sonne comme prioritaire au sein du management pour ce club de la capitale contrôlé par le fonds souverain qatari QSI depuis 2011.

Un club qui doit impérativement déjà préparer l’après-Adrien Rabiot. En effet, on a appris la semaine dernière que le tout jeune international français de 23 ans veut quitter son club formateur, ayant succombé au doux chant des sirènes du Barça et lorgnant également d’autres grosses écuries européennes qui lui ont fait des propositions pour 2019.

Ce qui n’empêche pas et ne démotive pas le PSG de rêver à toujours pouvoir recruter une sentinelle de qualité devant sa défense. Il faut bien avouer qu’il s’agit ici d’un besoin non assouvi et surtout bien ressenti depuis la retraite l’été dernier de Thiago Motta.

Mais alors, quel est le profil recherché par le PSG aujourd’hui ? Samedi soir, l’entraîneur Thomas Tuchel a répondu à cette question : « Nous avons besoin d’un deuxième Verratti et d’un deuxième Marquinhos, mais ce sont les meilleurs joueurs en Europe. De trouver ça en hiver, c’est difficile. ».

Si vous pariez en ligne sur des sites comme Bet777, vous serez alors satisfait d’apprendre que le très convoité Frenkie de Jong, tout jeune international néerlandais de 21 ans évoluant actuellement à l’Ajax, est sur les radars parisiens et dans les petits papiers de la direction du club.

De gros besoins pour Monaco

On peut en effet dire sans prendre de risque que Monaco a des besoins de partout… Tout le monde s’est bien rendu compte de la situation de crise dans laquelle est le club, auteur d’une première moitié de saison catastrophique. Celui qui est actuellement avant-dernier du championnat se prépare vraiment à vivre un mercato très agité.

Vadim Vasilyev, le vice-président monégasque, lâchera même sous un ton plutôt amer samedi soir après la onzième défaite du club, face à la lanterne rouge Guingamp : « Jusqu’à ce soir, je pensais qu’on n’avait besoin que de deux nouveaux joueurs. Mais nous en aurons peut-être besoin de plus. ».

Une occasion pour lui de préciser que le club ne fera pas « n’importe quoi » lors du mercato, et de reconnaître que ce dernier fait face à une « crise grave. ». Il ira même jusqu’à rentrer dans les détails : « D’abord, il faut récupérer les blessés. Ensuite, se renforcer, mais fortement. Enfin, il ne faut rester qu’avec les joueurs qui en ont envie. ».

Marseille en gros chantier

Mais si vous imaginiez Monaco en état de crise, que dire du club de l’OM ? En très grosse difficulté, Marseille pourrait bien chercher à se renforcer. Le club a en effet surtout besoin d’un solide poste d’arrière gauche où personne aujourd’hui ne fait vraiment l’affaire…

En effet, on retrouve un Jordan Amavi qui reste malheureusement que l’ombre de lui-même, un Hiroki Sakai qui ne se montre pas vraiment dans son vrai rôle à cet emplacement et d’un jeune Christopher Rocchia qui n’a jamais vraiment convaincu Rudi Garcia ou encore les parieurs sur betFIRST.
Il faut dire que l’Espagnol Alberto Moreno, cantonné au banc des remplaçants à Liverpool, a tout à fait le profil pour ce poste. Mais l’OM ne doit pas se faire trop d’illusion, car le Séville FC, son ancien club, est aussi sur le coup.

Mais alors, où en sommes-nous du côté de l’OM ? Et bien, à ce jour, l’OM cherche toujours son fameux « grantattakan. ». Mais il faut bien avouer d’un autre côté qu’il n’est vraiment pas certain qu’il ait de nombreuses pistes cet hiver. On imagine cependant que le club pourrait relancer Mario Balotelli dont le départ de Nice semble inéluctable si on en croit les déclaration de son entraîneur Patrick Vieira et suite aux échecs de négociations cet été…

Mais Garcia reste optimiste en déclarant : « Si des joueurs arrivent, c’est bien, sinon ça ne nous empêchera pas de suivre nos objectifs. ».

Il faut dire qu’il reste plutôt souhaitable au club des Phocéens que des joueurs partent. Il devient en effet urgent d’alléger la masse salariale et le banc et ce sont des raisons pour la direction du club que des joueurs comme Aymen Abdennour, profitant d’un salaire autour de 250.000 euros, figurent en bonne place sur la liste des prochains départs.

Cependant, il faut savoir que Marseille a officialisé hier, dimanche 23 décembre 2018, la prolongation d’un an du contrat de Morgan Sanson. Rare satisfaction du début de saison olympien, ce joueur sera donc présent dans ce club jusqu’en 2022…

Jusqu'à 120€ Offerts

Profitez de l'Offre !