L’Égypte cède sous la pression des Red Devils

Jusqu'à 120€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Très bonne nouvelle pour tous les supporters de l’équipe nationale de Belgique et pour le départ de ce très proche mondial 2018, puisqu’elle vient de s’imposer plutôt facilement face à l’Égypte au Stade Roi Baudouin mercredi 6 juin 2018. Nous revenons sur ce match, mais également sur les trois sésames qu’il faudra aux supporters des Diables Rouges pour entrer en Russie, en cas de déplacement jusque sur le sol russe et dans les tribunes des stades.

Des Diables qui s’imposent face à l’Égypte

La Belgique vient de remporter sa rencontre face à l’Égypte. Une très belle performance qui se conclura par un merveilleux succès de 3 buts à 0, en match de préparation au Mondial 2018 en Russie. Si vous pariez en ligne, nous vous conseillons vivement de surveiller les cotes sur Circus de Romelu Lukaku qui a marqué un but dès la 27e minute, mais aussi de Eden Hazard qui a rentré un ballon dans les cages à la 38e et de Marouane Fellaini qui a marqué le sien dans le temps additionnel de la rencontre (90e+3). Trois joueurs qui ont marqué les buts des Diables Rouges et qui semblent bien partis sur la route vers la Russie, pour nous rapporter cette coupe.

Mais ce qui sera encore plus intéressant, ce sera la petite surprise que nous aura réservée le sélectionneur espagnol Roberto Martinez, lors du coup d’envoi de ce match amical Belgique-Égypte. On assistera en effet à la titularisation, dans le trio défensif, du ’joker médical’ Laurent Ciman aux côtés de Toby Alderweireld et Jan Vertonghen. En ce qui concerne la composition du reste des Diables Rouges, Martinez sera resté fidèle à son équipe type.

Le Hazard fait bien les choses

On a eu quelques sueurs froides, il faut bien l’avouer, dès le début du match lors de l’intervention plutôt rugueuse de Hamed sur notre Capitaine des Diables Rouges, Hazard, qui restera au sol de trop longues secondes interminables, en se tenant le genou sous la douleur. Mais tout ira pour le mieux et après un tir de Mertens détourné par El-Hadary à la 14e minute et une reprise non cadrée de Lukaku à la 22e, notre sélection trouvait enfin une belle occasion avec une ouverture à la 27e minute. Ce sera une très belle frappe du gauche de Hazard, qui sera repoussée par le gardien El-Hadary, mais qui atterrira aux pieds de Lukaku qui récupéra astucieusement le ballon avant de l’envoyer dans les filets pour ouvrir le score. Un avant-centre qui porte alors à ce moment précis à son compteur 34 buts avec les Diables Rouges.

Peu après, à la 38e minute, Eden Hazard reprend victorieusement, en un seul temps, un centre de la gauche de Carrasco qui sortait d’une lutte acharnée pour arracher le ballon des pieds de son opposant. Il marquera son 22e but en équipe nationale.

La stratégie de Martinez

Le sélectionneur n’a pas changé ses habitudes et adopté une stratégie identique à celle employée lors de la rencontre contre le Portugal. Il a donc effectué quatre changements à la pause. Il orchestrera ainsi une formation pour optimiser les montées de Fellaini pour Witsel, Batshuayi pour Lukaku, Chadli pour Mertens et enfin Januzaj pour Hazard.

En ce qui concerne la suite pour notre équipe de Belgique ? L’épisode des matchs de préparation se terminera lundi 11 juin et ce sera contre le Costa Rica, avant de voir ensuite nos Diables Rouges embarquer le 13 juin, pour s’envoler pour la Russie. Pour leur premier match officiel, il faudra attendre le 18 juin et ce sera contre Panama. Pour rappel, on sait que Roberto Martinez pourra, à sa guise, remplacer un joueur blessé jusqu’à 24 heures avant cette entrée en lice et que la Belgique jouera ensuite contre la Tunisie le 23 juin et enfin la Russie le 28.

En route pour Russie-2018

Il y a fort à parier que certains supporters feront le déplacement pour ces premiers matchs et peut-être même en masse si la Belgique dépasse les phases de Groupes. Une occasion pour nous de faire une transition pour vous parler des documents qu’il vous faudra porter sur vous, si vous faites partie de ces supporters qui se déplaceront jusque dans les stades en Russie pour soutenir les Diables Rouges.

Nous vous proposons donc de faire le point et de découvrir les 3 sésames qu’il vous faudra pour entrer en Russie si vous envisagez un voyage là-bas pour supporter notre équipe belge. Rien de bien compliqué en soi puisque vous devrez simplement posséder toujours sur vous les trois documents suivants : votre passeport, le ticket du match que vous allez voir et votre « Fan ID ». C’est un document qui remplace le visa, selon le ministère des Affaires étrangères, un ministère qui sera bien présent en Russie pour aider les supporters belges en cas de besoin. C’est déjà une bonne nouvelle et le porte-parole des Affaires étrangères, Didier Vanderhasselt, se montre plutôt rassurant sur la question en expliquant : « Dans chaque ville où les Diables Rouges jouent, un ’flying consult’ sera présent vingt-heures avant, pendant et vingt-quatre heures après le match. Il pourra aider nos concitoyens en cas de problèmes administratifs. ». De plus, on sait que la police fédérale enverra également des observateurs en Russie lors des matchs des Diables Rouges.

Le « Fan ID »

Nul besoin de visa, mais plutôt d’un « fan ID ». Comme nous venons de vous l’annoncer, seulement trois documents sont indispensables pour pouvoir circuler et surtout assister aux rencontres dans les stades russes. Vanderhasselt continue ses explications : « Le gouvernement russe a décidé de ne pas demander de visa. Pour chaque supporter, le ticket du match, le passeport et le ’fan ID’ donné avec le ticket permettent d’entrer librement en territoire russe. ».

Ce dernier conseil également aux supporters des Diables Rouges de bien vérifier les assurances hospitalisation et du véhicule. Les raisons ? Elles sont simples : la Russie n’est généralement pas couverte par une police d’assurance voyage belge. Coté choses à éviter de faire sur le sol russe, il est également, en ce qui concerne les déplacements, plutôt déconseillé de se rendre à Sotchi pour la rencontre Belgique-Panama du 18 juin ou encore à Moscou pour la rencontre Belgique-Tunisie du 23 juin en voiture depuis un autre pays.

« Les points de passage terrestres entre la Russie et le Belarus ne sont pas considérés par la Russie comme des frontières internationales, c’est très difficile d’y accéder. Il y a le risque de devoir faire un gros détour ». Pour ce qui est de la rencontre Belgique-Angleterre du 28 juin, la situation diffère un peu pour Kaliningrad car il s’agit en fait ici d’une enclave russe entre la Pologne et la Lituanie. « Mais la capacité n’est pas illimitée. Il est donc conseillé de partir très tôt depuis la Pologne ou la Lituanie. ».

Autres points importants pour terminer ce petit chapitre sur les documents à avoir sur vous sur le sol russe si vous êtes supporter des Diables Rouge : le ministère des Affaires étrangères appelle les supporters à s’enregistrer auprès de son site « ’Travelers Online ». Une action qui peut leur permettre de pouvoir être contacté en cas de crise politique ou naturelle. De plus, il rappelle également, par la même occasion, que la consommation d’alcool sur la voie publique est interdite en Russie et que le pays pratique une tolérance zéro en matière de drogue…Vous êtes prévenus… Mais si tout cela vous effraie, il vous reste les sites de paris sportifs en ligne pour vous amuser à miser sur notre belle sélection belge.

5€ Offerts à l'inscription

Profitez de l'Offre !