Le PSG a eu chaud en Ligue des Champions

Premier dépôt 200% jusqu'à 80€

Profitez de l'Offre !

On a eu droit à du grand foot lors de la compétition en C1 hier soir. En effet, alors qu’ils ont été malmenés par Naples, le PSG parviendra difficilement à arracher un point après un match nul 2-2.

Une poule difficile

Celle que l’on considère un peu comme la « poule de la mort de Ligue des champions », sur certains médias, tient largement ses promesses et fait trembler les sites de bookmakers comme Circus. Alors qu’il avait été défait par Liverpool, le Paris SG a encore failli perdre hier soir, mercredi 24 octobre 2018. Mais pire que tout, il a failli le faire cette fois à domicile et contre Naples. Mais le club français parviendra cependant à arracher un point grâce notamment à Angel Di Maria dans les dernières minutes, plus précisément dans les arrêts de jeu, pour un 2-2 concluant alors cette 3e journée plutôt angoissante pour nos chers voisins français.

Le PSG trop confiant malgré lui ?

On ne sait pas vraiment si ce sont les médias français et internationaux qui ont insufflé cet élan de confiance dans l’équipe, mais il faut bien avouer que la réussite du PSG en championnat, où il a alors remporté tous ses matches avec près de quatre buts inscrits en moyenne, avait très certainement remisé au second plan la qualité des équipes versées dans son groupe C lors du tirage au sort. Tirant la couverture avec son parcours en amont, on en a oublié peut-être que d’autres équipes tout aussi performantes se dressaient face au club dans sa poule. Et c’est la leçon que devra très certainement en tirer le PSG suite à son match difficile d’hier soir.

Pourtant, le PSG a reçu d’autres leçons ces dernières semaines en tombant par exemple sur le finaliste malheureux de la précédente édition, le Liverpool de Jurgen Klopp, qui l’a battu cependant 3-2 à Anfield. Et ce sera chose remise sur le tapis ensuite avec le 2e de la dernière Serie A, le Napoli, un club qui est à présent entraîné par Carlo Ancelotti.

Une équipe de Naples remarquable

Il faut bien avouer en effet que Naples a été particulièrement remarquable d’application tactique et d’engagement ce mercredi 24 octobre. Alors qu’il a été tombeur de Liverpool lors de la précédente journée (1-0), et après avoir fait match nul chez l’Étoile rouge Belgrade (0-0), il a marqué le match d’hier soir par ses deux flèches stars. On retrouvera en effet un Lorenzo Insigne très inspiré à la 30e et un Dries Mertens remonté à la 77e.

Le PSG quant à lui parviendra à égaliser à deux reprises pendant la rencontre. Ce sera une première fois au travers d’un centre de Thomas Meunier, contré dans son but par le défenseur portugais Mario Rui à la 60e. Puis par Angel Di Maria sur une superbe frappe enroulée dans le temps additionnel (90+2).

Il faut bien avouer qu’aujourd’hui, les Italiens qui totalisent seulement 5 points, peuvent avoir des regrets d’avoir encaissé ces deux buts. Mais fort de constater cependant qu’ils réalisent ici tout de même une très bonne opération en France. Mais il faudra impérativement confirmer celle-ci le 6 novembre, alors qu’ils joueront à domicile.

Du côté du PSG, l’impératif est à présent de devoir tout donner pour s’arracher, car Liverpool a battu l’Étoile rouge de Belgrade (4-0). Un club anglais qui prend donc ici la tête du groupe, avec 6 points au compteur alors le club de la capitale, vainqueur du club serbe 6-1 dans un match qui a été plutôt entaché par des soupçons de fraude côté Étoile rouge, en totalise seulement 4.

Un PSG qui ne doit pas s’endormir

Mais si vous jouez en ligne et misez sur ces matches sur Bet777, vous vous êtes certainement rendu compte hier que les hommes de Thomas Tuchel ne sont pas à l’abri du danger à présent. Même s’ils peuvent jouer plutôt tranquillement en Ligue 1, ils vont devoir s’employer cependant pour sortir de leur groupe de Ligue des champions. Il faut bien avouer que le club, qui s’est montré déjà bien dépassé dans l’engagement à Liverpool, est resté contre le Napoli à l’image d’une équipe apathique pendant une bonne demi-heure. Une situation qui découle incontestablement de l’ouverture du score par le turbulent Lorenzo Insigne. Que dire en effet de ce superbe ballon piqué qui mystifiera alors les champions du monde Alphonse Areola et Presnel Kimpembe à la 30e, laissant sur le carreau une équipe de Parisiens comme sonnés ?!

On assistera même, pour toute réponse à cette offense, à un face à face perdu par Kylian Mbappé contre le gardien David Ospina à la 38e.

Il faut dire que le changement tactique opéré par Thomas Tuchel était plutôt judicieux sur le papier. Il a alors remplacé à la pause Juan Bernat, une recrue que l’on pourrait qualifier de fantomatique pendant la rencontre, par une autre plus en vue : Thilo Kehrer. Mais ce choix de passer en défense à trois a plutôt tardé à faire son effet.

La ligue des champions ne fait que démarrer et nous vous conseillons donc de très vite vous inscrire sur des sites de paris en ligne comme betFIRST pour profiter des bonus à l’inscription proposés pour fêter ce nouveau championnat et vous permettre de toujours gagner plus en misant sur vos équipes ou joueurs préférés. Si vous cherchez d’autres bookmakers de confiance, n’hésitez pas à consulter nos revues et tests complets sur ces sites de paris sportifs sur notre portail.

Jusqu'à 100€ de Paris Gratuits

Profitez de l'Offre !